Le Qamis (voir ici), en tant que vecteur d’identité religieuse et dogmatique, revêt un caractère qui va au-delà du simple habillement. Véritable manifestation de la personnalité (à dominante religieuse) des individus, le Qamis a souvent été décrit d’un point de vue masculin, parce que naturellement porté par les hommes. Si l’approche est triviale et cohérente avec la cible, on s’est dit chez Orslane qu’il serait peut-être pertinent de donner aussi la parole à nos sœurs sur ce sujet. Dans cette série de 4 articles dédiée à la perception du Qamis par les femmes, nous avons voulu en savoir plus sur ce que représente cet habit chez la gente féminine. Aujourd’hui, premier opus. Bonne lecture.

Le Qamis, les règles de l’art

« Toute mon enfance je voyais les hommes en qamis et les femmes voilées sans vraiment comprendre pourquoi ils devaient s’habillaient ainsi. C’est seulement maintenant que je comprends le bien fondé du port du qamis par les hommes et du voile par les femmes. Aujourd’hui, de plus en plus des jeunes musulmans portent le qamis. Il est aussi porté par effet de mode, malheureusement, sans en saisir la quintessence et les profonds secrets dont il recèle.

Selon les pays, le qamis porte différents noms tels que « thawb » en Arabie Saoudite et dans les pays du « Golfe » ou « djellaba » et « a'baya » dans certains pays du Maghreb.Il faut savoir que le qamis est porté par les hommes en référence à la sounna du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) car le vêtement le plus aimé du Messager d'Allâh était le qamis. Par conséquent, de nombreux hommes musulmans portent le qamis dans l’optique de se conformer à la volonté du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam).

Par ailleurs, les règles relatives au port du qamis ont été fixées, à travers la bouche du Messager (sallallahu 'alayhi wa sallam). En effet, dans un hadith connu et célèbr, le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) nous apprend que : « Tout ce qui dépasse les deux chevilles », ou « Tout ce qui est au-dessous des deux chevilles est dans le feu ». Par conséquent, il est très important que les hommes qui portent le qamis ne le laissent pas descendre en dessous des chevilles.  De plus, le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) à invité les hommes musulmans à porter ce qu’ils veulent tant que leurs vêtements ne ressemblent pas aux vêtements des mécréants.

Enfin, lorsque l’homme musulman achète son qamis il faut qu’il garde à l’esprit que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque traîne son Izar (vêtement qui enveloppe à la taille et couvre les jambes) par orgueil, Allah, le Puissant et Majestueux, ne le regardera pas le Jour de la Résurrection. ». Cela nous indique donc comment le musulman