Votre fournisseur officiel de Qamis de mariage (voir ici) Orslane Paris poursuit sur sa lancée sa série inédite d’articles sur la Hijra. L’Algérie, aussi sympathique soit-elle, souffre depuis de nombreuses années d’un certain manque d’infrastructures et de personnel compétent au nouveau médical. El hamdouliLLAH, certains professionnels de santé sortent du lot et apportent une vraie dose d’espoir et d’optimisme. C’est l’objet de ce 8ème opus.

Un médecin en Qamis dans un incubateur High Tech

Quelques mois après mon arrivée en Algérie, mon ami Abou Assia, gérant d’une boîte informatique initialement installée à Lyon et désormais sur Alger, m’a gentiment proposé d’utiliser son bureau au CyberParc. Cyberparc est une  pépinière dédiée aux startups impliquées dans les hautes technologies, située  du côté de Zéralda, non loin d’Alger. Là-bas, j’ai rencontré un jeune frère développeur, qui bossait chez le Dr Nabil, un médecin soucieux de révolutionner le monde de la médecine (rien que ça). Nabil a lancé une plateforme d’applications (une sorte d’Apple Store) dédiée aux médecins et professionnels de santé (pédiatres, ophtalmologues, gynécologues, etc…). Ces supports ne sont absolument pas destinés à remplacer le travail des praticiens comme aime à le rappeler Nabil, mais ils visent plutôt à aider le médecin dans l’établissement de son diagnostic. Je me souviens encore de cette fois où je le croisais dans les couloirs de CyberParc, avec Qamis et barbe, en train de chercher des solutions pour révolutionner la médecine, Allahoumma Baarik.

Des Qamis et encore des Qamis

Dans l’équipe de Nabil, je fus agréablement surpris par le nombre de frères qui ont été embauchés par le Docteur. Un petit contingent de Qamis défile ainsi régulièrement dans les couloirs du Cyberparc, et je remercie Allah Le Majestueux de m’avoir permis d’avoir ce grand bienfait.

L’Algérie pour ces choses-là est vraiment très agréable. Et ce qui me fait encore plus plaisir, c’est que ces frères sont des gens compétents. Ils sont souvent issus de formation informatique, et apportent à leur échelle leur contribution au projet de Nabil. En les fréquentant un peu, je les ai trouvés vraiment attachants, surtout Amine, le 1er que j’ai connu dans leur équipe. Qu’Allah leur facilite dans leur affaire, et on espère pourquoi pas dans quelques années inchaa ALLAH les voir dans la presse comme étant les premiers à avoir mis en place une solution technique de qualité pour les médecins. Comme nous l’évoquions en introduction, certains êtres vous donnent vraiment de l’espoir et de l’optimisme, de par leur dévotion et leur sérieux dans ce qu’ils entreprennent. Allahoumma Baarik lahoum.