Porter le Qamis (à découvrir ici) en France est devenu compliqué, et malheureusement, cela a des impacts sur notre foi. Depuis des années, les choses ne vont pas en s'améliorant, mais cela ne doit pas nous empêcher de mettre en avant certains aspects de notre religion, que ce soit dans l'habit ou autre.
Aujourd’hui, 10% des français sont musulmans environ, et  malheureusement aussi, beaucoup cachent par là-même leurs pratiques et leur croyance. Pour mieux décortiquer ce phénomène, nous avons listé, à travers 3 articles, différentes excuses   supposées pour ne pas le porter dehors. Dans ce billet, nous parlons du 1er motif : la peur du regard des autres. Humour et taquineries autorisés.

Superman, ou comment enlever son Qamis en 1 seconde

Je me rappellerai toujours de la prière du vendredi à la défense. Pour ceux qui ont connu la série « Superman », ils comprendront ce principe de transformation. A quelques minutes de l’entrée de la mosquée, j'observais certains hommes revêtir rapidement leur qamis pour se mettre en situation, avant de rentrer dans la mosquée. En interrogeant ces chers frères sur la raison qui les pousse à ne mettre le qamis que pour la prière, on te répondra que la religion c’est personnel, on ne doit pas choquer et faire peur. Mais comment l’habit de notre noble Prophète (salla LLAHOU 'aleyhi wa salam) peut-il choquer et faire peur ? Surtout comment se dire « Ok vous avez peur, donc je me cache », non il faut changer cette image c’est à nous de le faire. Quand un africain se balade en boubou, quand un juif se balade avec sa kippa a-t-il peur de choquer les gens ? Non, alors pourquoi pas nous ? Nous sommes dans un pays qui prône la liberté nous devons donc en jouir et par la même occasion, prendre le temps d'expliquer nos principes aux gens afin de déconstruire justement ces points-là.

Le Qamis pour l’homme, même combat que le hijab pour la femme

Dans la continuité de ce raisonnement, il n'est pas rare de rencontrer des frères, qui, ayant peur de ne pas trouver d'emploi, préfèrent enlever le qamis, bien qu'ils apprécient ce dernier (ils le portent dès qu'ils entrent chez eux). Nous nous rappelons, ainsi qu'à nos frères, que le rizq n'est absolument pas le fait d'un individu, ou d'une terre, ou de qui que ce soit, si ce n'est Allah ? Si les femmes ont réussi à trouver du travail en portant le Hijab ou Jilbab en ayant une activité à la maison (homeworking), alors des solutions pour les hommes aussi existent. La personne peut créer son entreprise ou elle trouvera un poste dans une société de la oumma. Quoi qu'il arrive, des solutions existent, et cela, par la grâce d'Allah. Ces situations créent des déclics, et des petites entreprises naissent et se multiplient, et deviennent parfois des modèles de réussite. En résumé, le Qamis ne doit pas être un frein à notre épanouissement personnel, bien au contraire.