Après plusieurs semaines de recherches, j’avais enfin trouvé un poste dans une société américaine, ou seules les compétences et l’atteinte des objectifs comptaient. L'équipe est assez pluriculturelle, et la plupart des gens sont assez ouverts d’esprit. Nostalgique de mon ancien poste, je découvrais un nouveau monde, un monde ou seul le travail comptait, et où il fallait toujours être au maximum de ses compétences.

L'intégration dans l'entreprise

 

Le premier jour, je me rends chez la RH pour signer mon contrat, et elle me dit que je vais intégrer l'équipe dès aujourd'hui. Elle m’annonce aussi que je vais devoir passer par l'étape stage « Corporate spirite », qui est un stage permettant de nous enseigner la culture et les valeurs de l’entreprise. Pour vous résumer, mes 2 premières semaines ont été assez cool, puisque les ¾ du temps j'étais en formation afin d’intégrer la culture de l'entreprise et ses valeurs. Le dernier jour de stage, les responsable RH nous donne enfin nos fameux cadeaux (qui au passage ne le sont pas réellement) : un téléphone et un ordinateur portable. Je me disais que c'était trop beau pour être vrai ! En plus de cela, je pouvais ne pas serrer la main aux femmes et faire mes prières à l'heure sans problème. Concernant mon habit, je ne portais pas le qamis mais j'étais en tenue pakistanaise, que j'avais achetée à Dubaï. Qui font pro et décontracter. Au début j'avais un peu peur de la réaction de mes collègues, mais en voyant plusieurs personnes en tee-shirt superman, Batman et pire encore Pac-Man (ils doivent avoir un seul et même distributeur), j’ai vite été rassuré !

 

 

La Désillusion

 

Une fois la période de formation terminée, nous pouvions enfin rentrer dans le vif du sujet. Lors de notre première réunion d’équipe, non seulement j’ai enfin l’occasion de tester mon nouvel ordinateur, mais mon chef de projet me demande de rester après la réunion afin de me parler du projet sur lequel je serai placé. Tout content, il m'explique le projet, qui rentre parfaitement dans mon domaine de compétences. Ce n’est qu’une fois retourné à mon bureau que je me suis rendu compte que je ne lui avais même pas demandé le nom du client. Je reçois donc un email avec les accès au dossier, je relis une fois, puis 2 fois puis au bout de la 3ème fois je me dis que non, je ne me suis pas trompé il s'agit qui du client A***E, distributeur de charcuterie française. Je me disais que c'était trop beau pour être vrai. Je décide donc de prendre mon courage à deux mains, et d'en parler avec le chef. Bien qu’il n’ait pas été très content car pour lui « Le travail c'est le travail », il me met sur une deuxième mission. Mais rebelote, lorsque j’ouvre le nouveau mail avec l’accès au dossier, je m’aperçois qu’il s’agit d’une banque.... Je repars donc le voir, et lui explique une nouvelle fois le problème. Mais cette fois-ci son visage change, et je vois la colère monter en lui. Il me demande tout de même de lui lister, les types d'entreprise avec lesquelles je refuse de travailler et me dit qu'il reviendrait vers moi. Bien entendu, il ne l’a jamais fait, et le soit même je reçois un mail m’expliquant que mes restrictions n’étaient pas compatibles avec les missions qu'avait l'entreprise.

Qadar Allah, je ne ferai pas de concession sur ma religion. Même si le reste était parfait, je ne pouvais pas me permettre une telle chose. J'ai dû rendre mon équipement, et le soir j'ai mis un bout de temps avant de rentrer à la maison, car j'avais peur de la réaction de ma femme. Mais El Hamdulillah, elle a très bien pris la chose. Je me suis donc remis à la recherche mais cette fois-ci fini les candidatures en ligne, j'allais directement faire appels aux frères de la communauté ! Avec eux je suis sûr que je pourrai enfin porter tous les qamis pour homme (voir ici :https://orslane-paris.com/produit/qamis-emirati-blanc-creme/) que je possède !