J’ai décroché un entretien avec un frère qui est responsable d’une société de certification. Malgré tout, je ne me réjouis plus trop, car j’ai appris avec le temps à ne pas prendre pour acquis ce qui ne l’était pas.

La rencontre

Le grand jour de l’entretien est arrivé, ma femme était plus stressée que moi miskina, on a choisi le qamis ensemble, pour elle il fallait un qamis homme qui face sérieux donc on a fait plusieurs essayages et on (elle) a opté pour un qamis blanc, simple mais élégant. Pour information vous pouvez retrouver des qamis similaires sur le site d'Orslane Paris. Je pars déterminé, j’arrive avec un peu d’avance, et ça tombe bien car le frère est déjà sur place. On discute d’abord, il me parle de lui, sa société et ses objectifs. Je lui parle un peu de moi mais assez rapidement est venue l’heure de la prière. À la fin de celle-ci, il me dit d’un ton naturel « Tu peux commencer quand ? ». Un peu choqué, je lui dis que je pouvais commencer dès qu’il le souhaitait car que je n’avais pas de contrainte particulière. Il décide de me raccompagner et je lui demande pourquoi n’avoir pas voulu poser plus de questions sur moi et mes compétences. Il me dit : « Akhy, je t’ai expliqué la mission, ce que nous faisions, si tu te sens capable tu es le bienvenu dans notre équipe, je n’ai pas besoin de plus d’information, tu m’as expliqué que tu as quitté un travail confortable pour pouvoir vivre pleinement ta religion, je n’ai besoin que de ça comme information, si tu as la crainte d’Allah cela me suffit comme information. »

Bilan

Voilà maintenant plus de 6 mois que je travaille pour mon employeur, et je peux vous dire que l’attente el hamdulilLah en valait la peine. Effectivement, je ne vous cache pas que je ne touche pas aussi bien qu’avant mais les avantages et les bienfaits que m’apporte ce poste en termes de repos de l’esprit, ne plus être à l’affut du moindre serrage de main etc… ça n’a pas de prix. Donc les frères, ne perdez pas espoir, placez votre confiance en notre Créateur et rappelez-vous de la patience de nos prophètes Ayoub, Ibrahim, Souleymane ou encore notre noble Prophète Mohammed sws. N’oubliez pas votre objectif et pourquoi vous faites cela et surtout faites appel à la Oumma, la nouvelle technologie c’est bien, mais le « face à face » est encore mieux !

Orslane Paris, votre spécialiste du qamis, espère que cette série d'article vous aura plu ! De nouvelles série, avec des sujets différents arrivent bientôt, en attendant vous pouvez toujours aller faire un tour sur notre site internet !