Je suis Abdellah, un jeune étudiant en marketing qui aime voyager et qui a toujours souhaité découvrir le monde, la magnifique création d’Allah. Mais faute de temps et de moyens je n’ai jamais eu la possibilité de faire de beaux voyages. Un été, resté sur Paris à réviser alors que tout le monde était parti en vacances, j’ai décidé que l’année prochaine, pour les vacances je ferai un muslim trip, moi, mon qamis et mon sac à dos.

L’organisation

Bon, une fois mon objectif fixé, je me suis demandé où aller, au départ je me suis rapidement vu partir à Bahreïn, Malaisie ou autres pays musulman, mais c’était assez loin et surtout je n’allais pas avoir le budget nécessaire. J’avais assez pour les billets Aller mais sans le retour, je me voyais mal revenir à pied. J’ai donc décidé de faire Algérie, Sénégal et Turquie. Pourquoi ces pays ? Tous simplement car j’avais des amis qui pouvait m’héberger et qui chaque année me disait « T’inquiètes Akhy, l’année prochaine vient avec moi et tu verras… » J’ai donc contacté mes amis pour voir avec eux si je pouvais passer quelques semaines chez eux et bien évidemment tous ont accepté ! J’ai donc travaillé quelques mois dans une sandwicherie pour enfin me payer de quoi financer mon voyage.

La préparation et le départ

Pour la Turquie je pouvais y aller avec mon passeport Français mais pour le Sénégal et l’Algérie, j’allais découvrir pour la première fois les « Consulats ». Ma quête vers l’inconnu démarrait déjà à ce moment-là. Au consulat Sénégalais, il y avait énormément de monde et une attente assez longue, mais on m’a reçu et constitué ma demande assez rapidement après une bonne mâtiné là-bas. Je suis ressorti me disant que de toute manière, le consultât Algérien ne pouvait pas être pire. Et bien détrompez-vous, j’ai eu le droit au même monde et à l’attente. Mais une fois que j’ai déposé mon dossier, on m’indique qu’il manque des pièces. Je leur explique alors que j’ai constitué mon dossier en fonction de ce qui était indiqué sur le site internet mais apparemment, celui-ci n’était pas à jour… Je reviens donc le lendemain avec les fameuses pièces en question, la même attente, le même monsieur qui me reçoit, il me valide enfin mon dossier et me dit de venir la semaine prochaine récupérer mon visa. El hamdulillah, on peut dire que j’ai passé le premier niveau !

Je partais donc dans deux semaines, je commencerai donc par le Sénégal puis l’Algérie et pour finir la Turquie pendant 2 mois, j’allais enfin réaliser mon premier muslim tour.

En attendant de  connaître la suite des aventures de Abdellah, vous pouvez retrouver les différents qamis que nous proposons en cliquant ici.