Comme je vous expliquai précédemment, j’ai décidé d’entreprendre un trip au Sénégal, Algérie et Turquie, j’ai choisi principalement des pays musulmans pour pouvoir découvrir notre communauté.

Le jour du départ était enfin arrivé, le stress et l’impatience étaient à leur maximum. J’avais un bag pack comme vous diront surement les conseillers de chez Décathlon. C’est bon à savoir car quand je leurs ai demandé le rayon des gros sacs à dos de voyage on m’a répondu tous simplement : « Heu, vous voulez dire les bag pack ?» d’un ton qui voulait dire : « toi ça se voit tu ne connais rien à la vie ». Vous le savez maintenant ! Mes qamis homme de voyage, décontractés et tous repassés soigneusement par ma Oummi étaient eux aussi prêts à partir. Premier vol direction Dakar.

L'Afrique avec les villes de Dakar et d'Alger

  • Dakar

Arrivé sur place, mon ami Issa m’accueille avec son cousin. Dans une bonne ambiance, il m’a fait découvrir la fameuse ville dont étaient issus ses parents. Au premier abord, on pourrait croire que c’est moins développé que par exemple certains pays du Maghreb, mais les habitants, débrouillards qu’ils sont Allahouma berek, ont réussi à installer leur petit confort. J’ai découvert des lieux de prière comme je n’avais jamais vu, des mosquées en terre cuite, très solides par rapport à ce que l’on pourrait penser. Les sénégalais ont vraiment tous le sourire et sont très accueillants. La famille de mon ami Issa était vraiment très accueillante. J’ai aussi pu goûter des plats variés que je ne connaissais pas du tout et très bons ! La chaleur a fait que je n’avais pas beaucoup d’appétit. Mon voyage arrivait déjà à sa fin, 3 semaines inoubliable, à entendre l’adhen chaque jour, une vrai nîima. Pour la suite, direction Alger avec dans mon sac un nouvel ami, mon boubou Sénégalais.

  • Alger

Le vol Dakar Alger était très rapide, pas trop dépaysé par la chaleur, j’ai pris l’équivalent d’un Uber pour me rendre chez mon ami. Alors pour moi qui venait d’un pays où les taxis se partageaient à 6, alors prendre un Uber seul, me donnait l’impression de me retrouver à New-York. Pas de barrière de la langue car je parle arabe, j’avais donc un programme chargé prévu par mon ami Karim. Je crois que je ne suis pas resté une journée chez lui, Karim voulait absolument me faire tout visiter ! Des montagnes de Kabylie, au pont de Constantine en passant par les chutes d’eau de Blida, on a soulevé chaque caillou ! Et je le comprends, quand on a un pays aussi beau que l’Algérie, on souhaiterait le faire découvrir à tous. En plus d’être beau, j’ai eu la chance de participer à des assises et des dars. Accompagné de médecins tout comme d’ouvriers, l’envie d’apprendre la religion est très forte chez tout un peuple, à tel point que cela m’a beaucoup impressionné. Cette fois-ci, le jour du départ, en plus des qamis (que vous pouvez retrouver sur le site d'Orslane Paris), je suis reparti avec une bouteille d’huile d’olive. Dernière étape de mon voyage, Istanbul !

 

Changement de continent avec Istanbul !

Istanbul, est vraiment une belle ville, j’ai pu découvrir la fameuse mosquée bleue, me balader dans des parcs avec mon ami et ses cousins en mangeant de bons bretzels. Et quel étonnement en découvrant les fameux sandwich « turques », on nous vend vraiment une version bas de gamme de ce qui existe chez eux croyez-moi ! Vous allez dire que je ne pense qu’à mon ventre, mais la découverte des cultures passe aussi par la découverte culinaire. La Turquie est un pays dans lequel on retrouve vraiment le confort européen. Les turcs mangent directement à même le sol, comme notre Prophète sws. Au début cela est assez bizarre, mais on s’y fait très rapidement. En soi j’ai passé 2 semaines de découverte de coutumes et culture que je ne connaissais pas. Ce peuple à une longue histoire et ce voyage m’a donné envie de connaitre d’avantage l’empire turque d’antan.

Voilà mon muslim trip est fini. Le voyage, les civilisations j’ai eu la chance d’en voir vraiment de toutes les couleurs, pleins de souvenir, des paysages plein la tête. Moi, mon qamis et mon sac à dos avons hâte de découvrir le reste des pays des musulmans.